top of page
Mariam Batsashvili 2021_Attila Kleb_KLB9283.jpg
Dimanche 26 juin 2022, 17h00
Aula Magna, Université de Fribourg

Mariam
Batsashvili

Depuis sa brillante victoire de 2014 au Concours Liszt
d’Utrecht, qu’elle a été la toute première femme à remporter,
la jeune pianiste géorgienne Mariam Batsashvili, en qui
l’on salue une « nouvelle Clara Schumann », fait fureur
partout dans le monde. 



CHF 50 (I) ∙ CHF 40 (II) ∙ CHF 35 (III)
CHF 25 (Junior 17-25) ∙ CHF 10 (Kids 5-16)

Billetterie

1 Getränk

inkl.

Mariam Batsashvili

Agée de 28 ans, la pianiste Mariam Batsashvili figure parmi les jeunes pianistes les plus prometteurs de sa génération. Mariam Batsashvili a acquis une renommée internationale en 2014 lorsqu’elle a remporté le 1er Prix du 10e Concours Franz Liszt à Utrecht. En tant que BBC New Generation Artist, elle a fait ses débuts au Cheltenham Festival, avec le BBC Symphony Orchestra, le BBC National Orchestra of Wales et l‘Ulster Orchestra, avec lequel elle a participé pour la première fois aux BBC Proms en 2019. Son premier album est paru chez Warner Classics en août 2019. La jeune pianiste a pu réaliser ses premières expériences orchestrales avec des formations symphoniques de premier plan, dont l’Orchestre Philharmonique de la Radio Néerlandaise sous la baguette de James Gaffigan au Concertgebouw d’Amsterdam (Concerto pour piano no1 de Liszt), l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam avec Rafael Payare (Concerto pour piano no1 de Tchaïkovski) et l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles (Concerto pour piano no2 de Saint-Saëns), les Düsseldorfer Symphoniker dirigés Alexandre Bloch (Concerto pour piano de Clara Schumann) et l’Orchestre symphonique de la MDR sous la baguette de Dmitry Liss (Concerto pour piano no23, KV488, de Mozart). Elle a aussi été invitée par de nombreux festivals internationaux tels que la Beethovenfest de Bonn, le Schleswig-Holstein Musik Festival, le Festival « Piano City » de Milan et le Festival « Piano aux Jacobins » de Toulouse.

En tant que Rising Star de l’European Concert Hall Organisation (ECHO), elle a joué durant la saison 2016-2017 dans les salles de concert les plus prestigieuses d’Europe, parmi lesquelles la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, la Tonhalle de Zurich, le Mozarteum de Salzbourg et le Wigmore Hall de Londres; et elle a fait un début très remarqué à la Philharmonie de Berlin dans le cadre du « Debüt im Deutschlandfunk Kultur ». 

Sa première apparition en 2018 avec le Royal Philharmonic Orchestra et le chef Alexander Shelley, pour interpréter le 1er Concerto pour piano de Liszt, lui a aussitôt valu une invitation pour la saison 2019-2020 et le 2e Concerto du même compositeur. Elle a également soulevé l’enthousiasme lors de ses premiers concerts en Chine et au Japon, et elle a tout de suite été invitée à jouer pour la première fois avec le Yomiuri Nippon Symphony Orchestra sous la direction de Sylvain Cambreling (Concerto pour piano no 1 de Tchaïkovski). Parmi les sommets de la saison 2020-2021, il y a ses débuts au Rheingau Music Festival, au Edinburgh Festival et avec l’Orchestre de l’Opéra national de Lorraine (Concerto pour piano de Clara Schumann) ainsi que des récitals au Wigmore Hall, au Muziekgebouw d’Amsterdam, au Staatstheater de Darmstadt et au Schumannfest de Düsseldorf.  Née en 1993 à Tbilissi, en Géorgie, Mariam Batsashvili a étudié d’abord avec Natalia Natsvlishvili à l’école de musique Evgeni Mikeladze de sa ville natale avant de rejoindre la Hochschule für Musik Franz Liszt à Weimar pour y suivre l’enseignement de Grigory Gruzman. En 2011, elle a remporté le Concours Franz Liszt pour jeunes pianistes à Weimar et, en 2015, le prestigieux prix Arturo Benedetti Michelangeli. Mariam Batsashvili a obtenu labourse Carl-Heinz Illies de la Deutsche Stiftung Musikleben. Soutenue par la fondation The Keyboard Charitable Trust, elle est artiste officielle Yamaha depuis 2017.

„Mariam Batsashvili ist eine Magierin am Klavier, die alle Farben, alle Tasten wie keine andere zum Singen zu bringen weiß und mit Raffinesse ausschöpft. Sie erzählt uns eine Geschichte, die uns in Atem hält, auch wenn uns das Werk vertraut ist: eine immense Musikerin, von einer seltenen Reife, bescheiden und doch von einer transzendenten Virtuosität.“ Crescendo

Dimanche 26 juin 2022, 17h00
Aula Magna, Université de Fribourg



Programme :

Franz Liszt  
Rhapsodie hongroise do dièse mineur S 244,2
Franz Liszt  Sonetto 104 del Petrarca. Années de Pèlerinage.
Deuxième année, Italie S 161,5

Franz Liszt  Tarantella. Années de Pélerinage. Venezia e Napoli S 162,3
Franz Liszt  Après une lecture de Dante, fantasia quasi sonata.  Années de Pèlerinage. Deuxième année, Italie S 161
Franz Liszt  Bénédiction de Dieu dans la solitude. Harmonies poétiques et religieuses S 173,3
Franz Liszt  Fantasie über Themen aus Figaro und Don Giovanni, S 697


 

Mariam Batsashvili_CR AttilaKleb.jpg
4_MariamBatsashvili_CR_AttilaKleb.jpg

« Une chose est certaine, grâce au jeu de Batsashvili, Liszt parle à une nouvelle génération. »

Pianist Magazine

Nikita Mndoyants_Proben_DSC6904.jpg

Lieu de l'événement

Aula Magna,
Université de Fribourg

Université de Fribourg, Miséricorde

Av. de l'Europe 20, 1700 Fribourg

Suisse

Cette construction monumentale en béton armé est l’œuvre des architectes visionnaires Denis Honegger et Fernand Dumas, mais aussi des excellents ingénieurs Alexandre Sarrasin, Beda Hefti, Henri Gicot et Jean Barras.

PLAN DE SALLE

BILLETS ABONNEMENTS

Offre  pour les enfants

et  les jeunes

Prix d'entrée à partir de 10 CHF
bottom of page