top of page
Saskia Giorgini - International Piano Series 2023-2024
Samedi 3 février 2024, 17h00
Aula Magna, Université de Fribourg

Saskia
Giorgini

La pianiste néerlando-italienne Saskia Giorgini est
acclamée par la presse comme la « Madame Liszt »

(Artalinna). Son deuxième enregistrement de Liszt, 
« Consolation
s », paru en juin 2023 chez Pentatone, a été
qualifié de  « sensation » et couvert de distinctions.
« Son jeu de piano est magnifiquement libre et d'une
chaleur émotionnelle déchirante » (
International Piano).



CHF 60 (I) ∙ CHF 50 (II) ∙ CHF 45 (III)
CHF 25 (Junior 17-25) ∙ CHF 10 (Kids 5-16)

1 Getränk

inkl.

Saskia Giorgini

« L'affinité de Giorgini avec cette musique réfléchie est évidente dès le départ.  Ses formidables capacités techniques vont de pair avec le sens de l'architecture,

la sensibilité harmonique et la gamme chromatique qu'exige cette musique de grande envergure. Sa façon de modeler les points culminants démontre un contrôle total

du rythme et de la dynamique, sur un Bösendorfer qui ne sonne jamais agressif...  Cet excellent enregistrement exige que l'auditeur tire les rideaux par une soirée hivernale, se verse un verre de quelque chose de délicieux et sophistiqué, et laisse Giorgini nous guider à travers les vastes paysages spirituels de Liszt. »

BBC Music Magazine

Le premier album de Saskia Giorgini consacré a Franz Liszt, qui contient les « Harmonies poétiques et religieuses » (chez Pentatone), a été récompensé par le Diapason d'Or,

a reçu cinq étoiles dans la catégorie « Choix instrumental du mois » du BBC Music Magazine et a été qualifié de « Choix de la semaine » par le Guardian. « Sa magistrale autorité capte immédiatement l'attention » (Gramophone) ; « Son Liszt est tout simplement époustouflant. Son style lyrique est aussi époustouflant que la fascination technique de son jeu » (Opus Klassiek). Elle a enregistré deux autres disques pour Pentatone : la très acclamée Schöne Müllerin et Respighi Songs avec le ténor Ian Bostridge. 

Saskia Giorgini est lauréate du Concours international Mozart de Salzbourg 2016, où elle a également reçu le prix spécial pour la meilleure interprétation de l'œuvre commandée, et lauréate du prix spécial Chopin au Concours de piano Busoni 2015, où elle a été saluée pour sa technique précise, sa belle et émouvante sonorité, son phrasé imaginatif et sa musicalité pure.
 

Saskia Giorgini s'est produite dans de nombreuses salles internationales, notamment au Lingotto-Hall de Turin, au Teatro La Fenice de Venise, aux Concerti del Quirinale de Rome, à la Meistersingerhalle de Nuremberg, à la Liederhalle de Stuttgart, à la Großer Saal Stiftung Mozarteum de Salzbourg, au Konzerthaus et au Musikverein de Vienne, à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, au Tivoli Vredenburg à Utrecht au Muziekgebouw Eindhoven, à la Filharmonia Narodowa de Varsovie, au Seoul Arts Center, à la Cairo Opera House, à la Toppan Hall et à la Suntory Hall à Tokio et à la Wigmore Hall à Londres et a été invitée à jouer dans de nombreux festivals de renom tels que le Utrecht Kamermuziek Festival, le MiTo Settembre Musica Festival, l’Unione Musicale Torino, le Vancouver Summer Festival et le Festiwal Katowice Kultura Natura.


Elle a joué avec de nombreux orchestres, dont l'Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo, l'Orchestre philharmonique de Lodz en Pologne et l'Orchestre de la radio de la CBC au Canada, sous la direction de chefs d'orchestre tels que Simon Gaudenz, Eliahu Inbal, Mario Bernardi, Antonello Manacorda, Tadeusz Wojciechowski, Andrea Battistoni et Massimiliano Caldi.


Une affinité particulière pour la musique de chambre l'amène régulièrement à collaborer avec des partenaires de renom : Ian Bostridge, Vilde Frang, Martin Fröst, Janine Jansen, Gilles Apap, Mario Brunello, Thomas Demenga et bien d'autres.

Parmi les projets phares récents et à venir, citons : le festival Enescu à Bucarest, avec l'Orchestre d'État d'Athènes et Stefanos Tsialis, le festival MiTo et d'autres concerts en Italie, à l'Elbphilharmonie de Hambourg, au Konzerthaus de Vienne, au Musikverein de Graz avec le concerto pour piano n° 2 de Liszt, en Suisse, en Allemagne, en France, en Espagne, aux Pays-Bas, en Finlande, en Norvège, au Danemark, et en Lituanie.


Saskia Giorgini a reçu ses premières leçons de piano à l'âge de quatre ans. À quinze ans, elle est admise à l'académie de piano « Incontri col Maestro » à Imola, où elle étudie avec Riccardo Risaliti, Leonid Margarius et Louis Lortie. Parallèlement, elle obtient son diplôme au Conservatorio di Torino avec Claudio Voghera, avec les meilleures notes et les plus grands honneurs. Elle a ensuite complété ses études à l'Accademia di Musica di Pinerolo avec Enrico Pace, au KUG de Graz avec Julius Drake et au Mozarteum de Salzbourg avec Pavel Gililov. Saskia Giorgini est une artiste Bösendorfer. Elle est professeur de piano à l'Anton Bruckner Privatuniversität de Linz, en Autriche.

« The Bösendorfer has a beautiful balance across all the registers, captured

at a favourable distance, in a warm acoustic. The pianissimos and fortissimos

do not alter the remarkable definition nor the precision of the soundscape.

Almost a year and a half ago, Saskia Giorgini won a Diapason d’or for 

"Liszt: Harmonies poétiques et religieuses".

Always on a magnificent Bösendorfer, the Italian-Dutch pianist captivates

again with a constantly inspiring approach, a touching terror, a fortiori in intimate pieces such as the Six consolations rendered with disarming simplicity.»

Jean-Yves Clément, Diapason

Samedi 3 février 2024, 17h00
Aula Magna, Université de Fribourg


Programme :

Franz Liszt (1811-1886)

6 Consolations S 172

3 Caprices-Valses S 214

St François d’Assise: la prédication aux oiseaux,

Deux légendes S 175, 1

Bénédiction de Dieu dans la solitude, Harmonies poétiques et religieuses III, S 173,3

St François de Paule : marchant sur les flots, 

Deux légendes S 175, 2

saskia_giorgini-5820_-Credit-Julia-Wesely-scaled_be2.jpg
Saskia_Giorgini-5558-scaled_be2.jpg

« Consolations » est le deuxième album de Saskia Giorgini consacré à Liszt, après son interprétation des Harmonies poétiques et religieuses du compositeur, acclamée par la critique. Nommé d'après les six Consolations de Liszt, l'album contient également les Valses Caprices, la Valse-Impromptu, les Légendes et les mondialement célèbres Liebesträume. Ces pièces introspectives mettent en lumière l'amour sous toutes ses formes et manifestations, nous montrant la nature humaine sous tous ses aspects, ainsi qu'une facette différente de la riche personnalité musicale de Liszt.

Nikita Mndoyants_Proben_DSC6904.jpg

Lieu de l'événement

Aula Magna,
Université de Fribourg

Université de Fribourg, Miséricorde

Av. de l'Europe 20, 1700 Fribourg

Suisse

Cette construction monumentale en béton armé est l’œuvre des architectes visionnaires Denis Honegger et Fernand Dumas, mais aussi des excellents ingénieurs Alexandre Sarrasin, Beda Hefti, Henri Gicot et Jean Barras.

BILLETS ABONNEMENTS

Offre  pour les enfants

et  les jeunes

Prix d'entrée à partir de 10 CHF
bottom of page